• Proposer des plats végétariens ou même végétaliens est désormais une tendance forte dans le monde de la restauration commerciale. Ainsi, le Bocuse d'or, un prestigieux concours international de cuisine, a inauguré une épreuve qui devait présenter une assiette 100% végétale.

    Pour coller à cette tendance, Mme Bodar a imaginé un repas végétal qui a été cuisiné, sans aucun ingrédient d'origine animale, par ses élèves de 2 CSH (Terminale CAP cuisine et services hôteliers).

    Voici le menu préparé à cette occasion:

    -Tartelette d'aromates inspirée de Laurent Petit,

    -Taboulé de sarrasin aux légumes croquants,

    -Burger japonais,

    -Gâteau de céréales aux primeurs, inspiré de Marcon,

    -Eclair au chocolat vegan,

    -Cornet de sorbet framboise poivron rouge,

    -Gelée à l'aspérule odorante et lentilles confites,

    -Fraises au caramel de morilles.

    Repas végétalRepas végétalRepas végétal

    Repas végétalRepas végétalRepas végétal

    Ce repas a été servi sous forme de buffet, afin que les élèves de services hôteliers puissent l'alimenter et qu'ils puissent également répondre aux questions des clients en travaillant en amont l'argumentation commerciale avec leur professeure d'hébergement, Mme Gayet.

    Repas végétalRepas végétalRepas végétal

    Repas végétalRepas végétalRepas végétal

    Voici les plats tels qu'ils ont été cuisinés et présentés au Clos Vigny. Ce buffet s'est révélé particulièrement délicieux, avec des associations de goût étonnantes et subtiles.

    Repas végétalRepas végétalRepas végétal

    Repas végétalRepas végétalRepas végétal

    Repas végétalRepas végétal

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Ateliers mise en voix des 2 CSH

    Mardi 2 et mercredi 3 mai, les comédiens Floriane Durin et Benoit Peillon sont intervenus au Clos d'Or dans le cadre du projet "Lettre à mon futur moi " des 2 CSH.

    Après plusieurs exercices de mise en voix, les élèves se sont réappropriés les textes qu'ils avaient écrits lors des ateliers d'écriture avec Julie Aminthe (à retrouver iciici et ) et plus particulièrement les textes de Ma Génération et de Et je dis non.

    "Je suis de la génération décalée

    A personne, on ne cherche à ressembler

    On a notre propre personnalité

    On a beaucoup à apporter

    Si vous nous laissez seulement vous le prouver

    Vous serez surpris de toutes nos qualités."

    "Je suis de la génération qui n'a plus honte du divorce

    Qui y recourt à la première dispute

    Qui se sépare en une minute

    Claque les portes

    S'affronte

    Les larmes coulent

    Tout ça ce n'est pas cool."

    "Et je dis non aux casquettes à l'envers

    Et je dis non au blabla pour rien

    Et je dis non à la guerre

    Et je dis non à l'argent sale

    Et je dis non au rap pourri

    Et je dis non aux violences faites aux femmes."

    Ateliers mise en voix des 2 CSHAteliers mise en voix des 2 CSHAteliers mise en voix des 2 CSH

    Ateliers mise en voix des 2 CSHAteliers mise en voix des 2 CSHAteliers mise en voix des 2 CSH

    Ateliers mise en voix des 2 CSHAteliers mise en voix des 2 CSHAteliers mise en voix des 2 CSH

     Ateliers mise en voix des 2 CSHAteliers mise en voix des 2 CSHAteliers mise en voix des 2 CSH

    Ces ateliers ont été particulièrement fructueux, puisque même les élèves réservés ou réticents ont fini par se prendre au jeu, allant jusqu'à improviser sur leurs propres textes.

    Ateliers mise en voix des 2 CSH


  • A l'occasion des fêtes de Pâques, ce ne sont pas moins de 400 pièces en chocolat que les élèves de TER 1 (Bac pro boulangerie-pâtisserie) ont confectionnées et qu'ils ont ensuite vendues, au profit du FSE aux (nombreux) gourmands de l'établissement !


  • Printemps du livre

    Dans le cadre du Printemps du Livre de la ville de Grenoble, les SEC 2 ont rencontré l'écrivain Thomas Scotto.

    En préambule, les élèves se sont rendus à la bibliothèque Alliance, où Elodie et Anne-Cécile leur ont présenté cette manifestation et lu le début de Khodja.

     Puis le jeudi 6 avril, les lycéens se sont retrouvés au CDI pour une discussion à bâtons rompus avec Thomas Scotto.

    Thomas leur a lu des extraits de ses livres et a répondu à leurs questions :

    -Comment choisit-il le titre de ses ouvrages ? Pourquoi Tutto va bene ? Est-ce que Un poussin mouillé sur le bord de la route parle vraiment d'un poussin (mouillé, sur le bord de la route) ?

    -Thomas dessine t-il lui même ? Travaille t-il toujours avec le même illustrateur, Régis Lejonc ?

    -Pourquoi la majorité de ses héros sont-ils des garçons ? Pourquoi plusieurs de ses héros s'appellent-ils Mathis ?

    -Thomas a-t-il eu besoin d'un diplôme d'écrivain pour écrire ? D'ailleurs est-ce que cela existe un diplôme d'écrivain ?

    Les SEC 2 ont particulièrement réagi au livre Une guerre pour moi. Sa fin ouverte ne les satisfaisant pas, cela les a poussés à demander à Thomas de leur révéler "sa" fin, ce à quoi il a répondu qu'il y avait autant de fins à imaginer qu'ils étaient d'élèves dans la classe.

    La rencontre a passé très vite avec Thomas Scotto, passionnant et très à l'aise avec le public et des élèves curieux et intéressés.

    Merci à la bibliothèque Alliance pour cette belle opportunité et un grand merci à Thomas Scotto !

    Printemps du livre Printemps du livre Printemps du livre

    Printemps du livre Printemps du livre Printemps du livre

    Printemps du livre