• Les 1 CSH jouent avec Arcimboldo / Journée Portes Ouvertes

    Pour aborder avec des élèves, en cours d'arts appliqués, les notions d'analogie et de métaphore, rien de mieux qu'un détour par Arcimboldo et ses têtes composées qu'il fabriqua pendant de nombreuses années à la cour des empereurs d'Allemagne au 16e siècle.

    Décrypter le langage de ces hybrides atroces et savoureux, comme disait Roland Barthes, s'apparente à un véritable jeu, celui des familles par exemple (amusez vous à reconstituer la famille de l'hiver en demandant une souche, un lierre, un champignon, un citron, un paillasson...), ou celui du "portrait chinois" (si c'était une joue ce serait... une pêche, un oeil... une cerise etc.).

    Ici, le jeu proposé aux élèves est d'imaginer un portrait à partir de planches de fruits et légumes, en procédant par analogie (une pomme de terre vaut pour un nez) jusqu'à la construction métaphorique où la pomme de terre n'est plus comme un nez, elle est le nez...

    Au final les élèves sont toujours surpris de la pertinence et de la diversité créative et expressive de leurs propositions... 24 élèves, 24 portraits différents...

    Dans un deuxième temps, avec leur professeure Delphine Malleval, les élèves de Cap Services Hôteliers ont imaginé des portraits en volume à partir d'élements culinaires assemblés. Bravo ! De passage à l'occasion de notre JPO, Daniel Salles nous fait parvenir les photos de ces têtes arcimboldesques...!

    numerisation0427blog.jpg

    arcim2.jpg

    arcim5.jpg