• Ateliers théâtre et écriture 1 CSH

    <figure class=" ob-pull-left ob-media-left ob-img-size-300 " > Ateliers théâtre et écriture 1 CSH </figure>

    Dans le cadre d'un projet culturel financé par la région Rhône-Alpes, Sébastien Joanniez et Luc Sabot sont intervenus mardi 4, mercredi 5 et jeudi 6 février au lycée Lesdiguières.

    Le projet a concerné une classe de première année de CAP cuisine et services hôteliers, la 1 CSH. Pendant ces trois jours, Sébastien Joanniez a animé des ateliers d'écriture avec les lycéens au CDI.

    Il leur a d'abord donné des débuts de phrases et dans un court laps de temps, les 1 CSH ont dû les compléter :

    -Cette nuit, j'ai encore...

    -rêvé que je tombais dans un trou.

    -disparu dans mes rêves inattendus.

    -Petit à petit, j'arrive à...

    -grandir dans ma tête, à mûrir, j'essaie de ne pas baisser les bras trop vite.

    -cuisiner, à utiliser diverses techniques de cuisson.

    -construire ma base. C'était parfait, les défenses faisaient deux lignes, la première cruciale et la deuxième vitale.

    -Mon éléphant s'est encore...

    -battu avec Dumbo hier, il a une œil au beurre noir

    -tordu la trompe car il a glissé sur la boue.

    Il leur a également demandé d'écrire sur le thème suivant : Quand avez-vous disparu pour la dernière fois ? Un temps a été consacré à écrire la suite de Noir Grand, son roman, dont Sébastien a lu le début.

    Pendant ce temps, Luc Sabot a animé des cours de théâtre. Il a d'abord demandé aux 1 CSH de lire les textes qu'ils avaient écrits avec Sébastien. Il leur a fait prendre conscience de l'importance de leur posture et de leur ton. Les élèves ont ensuite commencé à jouer leurs textes deux par deux, en se montrant de plus en plus à l'aise.

    Un début encourageant pour les jeunes gens qui ont pris petit à petit confiance en eux et qui se sont pris au jeu de l'écriture comme les montrent les textes écrits dans le dernier atelier, quand Sébastien a donné comme début :

    -Ecrire, c'est...

    -comme une thérapie, j'ai l'impression, parce qu'on écrit tout ce que l'on pense, ça nous vide le cerveau de toute la haine, l'émotion, l'amour, le doute.

    -une façon d'exprimer ses sentiments.

    -comme rien en fait. Parfois ça défoule, ça aide à se libérer, mais je ne sais pas trop, car j'ai toujours la flemme d'écrire.

    -chiant de bon matin, mais on y est habitué depuis le temps.

    -beau, on peut faire des poèmes, c'est romantique.

    A suivre lors de la restitution...

    Ateliers théâtre et écriture 1 CSH
    Ateliers théâtre et écriture 1 CSH
    Ateliers théâtre et écriture 1 CSH