• Ateliers d'écriture avec Laura Tirandaz

    <figure class=" ob-pull-center ob-media-center ob-img-size-300 " > Ateliers d'écriture avec Laura Tirandaz </figure>

    Le projet culturel Eureka à destination des élèves de TER 1 comprend deux axes : le suivi de la création de Mon frère ma princesse mais également des ateliers d'écriture et de mise en voix.

    C'est pourquoi Laura Tirandaz est intervenue pendant plusieurs heures sur le site Clos d'Or pour proposer aux lycéens des exercices d'écriture.

    Les élèves ont ainsi découvert la poétesse japonaise Sei Shōnagon , et à la manière de ses Notes de chevet, ils ont écrit et sont venus lire :

    -Les choses à faire

    Sortir de son lit, avoir le bac, ne pas trop se fatiguer, devenir Voldemort, réussir, gagner au loto, trouver un maître d'apprentissage, ranger sa chambre...

    -Les choses qui donnent envie de mordre

    Un stylo en cours, une pâtisserie sortant du four, les gens qui poussent dans le bus, une cuisse de poulet bien grillée...

    Ils ont également lu des extraits de Zone d'Apollinaire, ce qui leur a permis d'écrire sur cinq lieux à la manière du poète.

    Au fur à mesure des séances, l'écriture se faisait plus fluide et un exercice a notamment plu aux lycéens. Il s'agissait de dresser le portrait d'un être ou d'une chose, éventuellement d'un paysage, plus ou moins imaginaire. A cette occasion les élèves ont lu le poème d'Henri Michaux, Icebergs.
    Une autre contrainte s'ajoutait à celle-ci : ré-utiliser certains mots piochés au hasard d'un autre poème célèbre d'un poète américain, Howl d'Allen Ginsberg.

    "Japon, Japon, avec toutes tes académies, formant des anges illuminés, le visage creux, qui, avec quelques piqûres, se mettent à jouer du jazz nocturne."

    "Cerveau, cerveau, pour mon ego, plus vide qu'une coquille d'escargot, même Nabila en a plus que moi..."

    "Chambre, chambre, j'aimerais ne jamais te quitter, comme les étoiles ne quittent jamais le cosmos, être en extase chaque jour en me réveillant en ton sein, en passant la journée à tes côtés..."

    "Aube, aube, ange fou qui vient briser la nuit, cet esprit de feu qui vient stopper la terreur des ténèbres pour mettre au travail ce monde de fous..."

    "Nids, nids, sans paille, juste des pierres où de véritables géants affamés ont donné vie à leurs petits, l'esprit brûlant..."

    "Hawaï, Hawaï, ange de terreur pour les galériens affamés, période de froid éphémère..."

    "Chambre, chambre, je bois un verre de folie en voyant des anges dans un wagon plein d'hystérie..."

    "Limousine, limousine, tu les vois les yeux défoncés et l'esprit retourné par la marijuana humée. Défoncé par cette fumée, un petit ange apparaît dans le ciel étoilé..."

    "Galeries, galeries, anciennes mines et nouveau cimetière, dans ce pays natal. Sous ces montagnes où la poésie pourtant s'exerce.

    Galeries, galeries, ces wagons-là tels des limousines aux roues grinçantes les traversent. Bestiaux, Chinois, à cette époque-là aucun de ceux-là.

    Galeries, galeries, sombres, les rails scintillants courent sous nos pas et se perdent dans la pénombre, loin, l'éclairage, fébriles dans ce noir qui nous oppresse..."

    Les élèves de TER 1 ont également écrit à deux en s'inspirant de photos. Puis la dernière séance a pris un tour plus personnel , lorsqu'ils ont rédigé leur autoportrait, à la manière de celui écrit par Edouard Levé.

    Merci à Laura Tirandaz pour ces ateliers auxquels certains élèves réticents ont fini par adhérer.

    Ateliers d'écriture avec Laura TirandazAteliers d'écriture avec Laura Tirandaz
    Ateliers d'écriture avec Laura TirandazAteliers d'écriture avec Laura Tirandaz
    Ateliers d'écriture avec Laura Tirandaz